Se connecter S'inscrire

431kms et 11.200m de d+ : la Fusion Race en Angleterre

Considérée comme l’une des courses d’ultra-endurance les plus dures au monde, la Fusion Race est un challenge hors normes durant lequel chaque année, moins de 50 coureurs dont la candidature a été retenue par l’organisation ont l’opportunité de tester leur niveau de résilience physique et leur force mentale.
 
Il s’agit d’une course non-stop de 7 jours avec 431 kilomètres et 11.200 mètres de dénivelé positif à parcourir sur la Pennine way en Angleterre.
 
Les coureurs sont sélectionnés selon deux critères :

  • La liste des courses extrêmes qu’ils ont à leur actif,
  • Leur motivation pour s’engager sur la Fusion Race.

 
Les partants viennent des quatre coins du monde. Les ultra-trailers vivent une expérience d’une intensité extrême. La Fusion Race est à n’en pas douter le plus grand challenge de leur vie.
 

 
La Pennine way traverse le paysage le plus prisé, le plus spectaculaire … mais également le plus ardu d’Angleterre. Les coureurs traversent le Peak District, Cheviots, Yorkshire Dales, Northernberland National Park pour terminer aux portes de l’Ecosse.
 
Ils doivent faire face à un climat des plus extrêmes : brouillard, eau boueuse et marécageuse, orages intenses qui déversent des trombes d’eau, vents particulièrement violents, nuits glaciales, … Il n’y a pas que les conditions climatiques contre lesquelles les coureurs doivent lutter. Leur propre corps ainsi que leur mental deviennent généralement leurs pires ennemis face à une solitude totale, au manque de sommeil et à l’épuisement. Ils doivent donc se préparer à pousser leurs limites physiques et psychologiques au niveau le plus extrême de ce qu’ils n’ont jamais fait, alors même qu’ils ont tous une grande expérience des courses d’ultra-distance.
 
Sur la Fusion Race, les ultra-trailers n’ont que très peu d’assistance et d’appui extérieur. Il n’y a aucun balisage sur les 431 kilomètres, chaque coureur devant naviguer au GPS. La course a été imaginée pour que les concurrents soient en quasi-autosuffisance. L’organisation donne uniquement un Tracker GPS avec un bouton d’urgence au cas où …, sachant qu’une équipe d’urgentistes est sur place afin d’encadrer les efforts herculéens des participants. Avant de s’embarquer sur une course aussi difficile, chaque coureur doit être pleinement conscient de ses capacités et de ses aptitudes. Il en va de sa survie.
 
Le record de la course est actuellement détenu par le britannique Mark DENBY, avec un temps impressionnant de 78h 04mn 14s.
 
Thomas Legrain, créateur de 1001-trails.com a décidé de tester sa résistance physique ainsi que sa force mentale sur la Fusion Race. Il était le seul français au départ. Suite à un abandon en 2018, après plus de 300 kilomètres de course, abandon dû à une erreur d’orientation, il souhaitait prendre sa revanche.
 
Il s’est élancé d’Edale (petit village situé dans le Derbyshire, au nord de Manchester), aux côtés de 44 autres ultra-trailers, le samedi 22 juin 2019, à 8 heures.
 
C’est avec beaucoup de fierté qu’il a passé la ligne d’arrivée à Kirk Yetholm, aux portes de l’Ecosse, le vendredi 28 juin 2019 vers 4h30 du matin, après 140h 33mn 11s de course. Dans des conditions climatiques parfois extrêmement difficiles, Thomas a pu flirter avec ses limites, sans jamais les dépasser.
 
Remerciements à toute l’équipe d’organisation ainsi qu’à l’équipe médicale.
Félicitations aux 27 finishers de cette éditions 2019 (4 femmes et 23 hommes, sachant que c’est une femme, Sabrina VERJEE qui a gagné la course en 81h 19mn 07s).

  • 114
  • 0
  • 0
431kms et 11.200m de d+ : la Fusion Race en Angleterre

Ces articles peuvent également vous intéresser

Soyez audacieux, exprimez votre point de vue

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun commentaire pour le moment

Translate