Se connecter S'inscrire

Quelques réflexions tirées de mon expérience de l’ultra trail à l’intention d’un ami, membre du Comex d’une entreprise du CAC40

  1. Conserve intacte l’envie de gravir ton Everest au sein de l’entreprise pour laquelle tu travailles.
  2. Intègre le fait que tu ne réussiras jamais seul : appuie-toi au maximum sur ton équipe et délègue, même si le travail de tes adjoints ne te donne pas entière satisfaction (accepte de revoir à la baisse ton niveau d’exigence à ton égard et à l’égard des autres … tu n’es pas sur un sprint mais sur une course d’ultra distance, ce qui nécessite un effort peut-être plus mesuré mais qui s’inscrit dans la durée).
  3. Le plus important est de penser à toi : cherche uniquement à être en harmonie avec toi-même et si tu y arrives alors automatiquement tu créeras la valeur que tu souhaites créer pour ton entreprise et pour ton PDG.
  4. Vois ton job comme une compétition dans laquelle la victoire sera celle remportée sur toi-même, pour toi-même … car on ne gagne ni contre les autres ni pour les autres.
  5. Ta motivation personnelle doit être inébranlable.
  6. Flirte avec tes limites comme tu sais si bien le faire mais veille à ne jamais les dépasser (écoute toi, écoute ton corps … et écoute aussi tes enfants et ton épouse).
  7. Gère bien ton équilibre de vie dans son ensemble pour éviter coute que coute les blessures mentales. Si tu ne gères pas correctement cet équilibre tu prends le risque à un moment donné de lâcher prise mentalement et c’est là que tu te mets en danger.
  8. La clé de ta performance va consister à bien gérer la pression. Ce sera un booster exceptionnel si tu sais l’utiliser ou au contraire un poids écrasant si tu la subis. Quand tu sens trop de pression, pour qu’elle ne devienne pas négative et pour rester dans un état mental favorable, il faut que tu la compenses par un sursaut de confiance. Pour maintenir ta confiance en toi rester motivé, morcèle tes objectifs ; ceci va te permettre de gagner à chaque étape et ainsi de profiter de tes victoires intermédiaires.
  9. Pour atteindre l’objectif que tu t’es fixé ou que ton boss t’a fixé, concentre-toi uniquement sur l’essentiel. Chaque jour pose toi la question suivante : « ce que je fais maintenant, est-ce la chose la plus importante pour atteindre mon objectif ? »
  10. Dans ton job, concentre-toi uniquement sur le positif et fais abstraction de toutes les pensées négatives qui peuvent être liées à ce qu’on te demande ou à la manière dont on te le demande. Cette positive attitude va te permettre de booster ta confiance en toi avec un discours intérieur motivant : « allez, je sais le faire ; je ne lâche rien ; … ». Ce discours aura un impact important sur ta capacité à aller au fond des choses, à trouver des solutions aux problèmes qui te sont posés.
  11. Dans ton travail, évacue toutes les formes d’émotion que tu pourrais avoir (joie si ton PDG te flatte, colère en cas d’injustice ou de travail non satisfaisant d’un de tes collaborateurs, peur si tu as un dossier qui n’avance pas comme tu le voudrais, …) car elles sont consommatrices d’énergie et pourraient progressivement te submerger et te faire lâcher prise.
  12. N’oublie jamais que rien n’est impossible même si de nombreux efforts sont nécessaires pour atteindre ton objectif. La courbe du succès n’est pas une ligne droite continue mais une série de cols à gravir. Lors de l’ascension de chaque col, à chaque moment de fatigue, d’usure, d’envie de baisser les bras, le choix est assez simple : continuer en allant puiser dans tes ressources ou arrêter. Ton succès va consister à aller de difficulté en difficulté, sans jamais perdre confiance en toi.
  13. Même si tu es très souvent dans l’urgence, essaie de toujours garder suffisamment de recul pour être prêt à t’adapter, à ralentir ou à accélérer, à changer de stratégie, voire même à renoncer si besoin.
  14. Intègre le fait que l’homme est la clé de voûte de la réussite, à travers son comportement et non pas son discours. Aussi si tu as un collaborateur qui se comporte mal à ton égard, n’hésite pas à t’en séparer.
  15. Ne te pose jamais la question de savoir si quelque chose est possible ou impossible. Pour atteindre un objectif il suffit bien souvent de ne pas savoir que c’est impossible.
  16. Au-delà de l’énergie physique qui nourrit ton corps, il existe une énergie mentale. Elle est liée à la satisfaction, au sentiment de réussite. Quels que soient les dossiers que tu traites, pose-toi la question de savoir s’ils te procurent de l’énergie mentale ou s’ils t’en prennent. Privilégie toujours les activités ou les dossiers qui te procurent de l’énergie.
  17. Compte tenu du périmètre très large qui est le tien et du nombre important de dossiers que tu as à traiter, focalise-toi sur ce qui est stratégique et oublie complètement tout le reste. Le fait que tes ressources soient limitées t’oblige à te focaliser et à savoir dire NON. Ceux qui réussissent le mieux dans ce qu’ils entreprennent sont ceux qui disent le plus souvent NON. Cela leur permet de réduire leur champ d’intervention et de se focaliser sur leur objectif. Refuser est une façon de mieux allouer ses talents, ses ressources et son temps.

 

Thomas LEGRAIN, Associé gérant de Thomas Legrain Conseil et Fondateur du Club de l’Audace

  • 974
  • 0
  • 0
Quelques réflexions tirées de mon expérience de l’ultra trail à l’intention d’un ami, membre du Comex d’une entreprise du CAC40

Ces articles peuvent également vous intéresser

Soyez audacieux, exprimez votre point de vue

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aucun commentaire pour le moment

Translate