Se connecter S'inscrire

A la conquête de mon Everest ! [DERNIÈRE MISE À JOUR LE 16/09/2017]

Une aventure qui m’a permis d’énormément progresser (mis en ligne le 16/09/17)

fin-de-course-tor-des-geants-2017
Je suis bien entendu déçu mais tout pépin physique rend les choses impossibles sur le Tor des Géants … Je vais devoir comprendre la nature de la blessure que j’ai au tibia gauche (fissure de l’os liée à la tendinite; fracture de fatigue, …). Vue la manière dont ma cheville gauche a gonflé, j’en déduis qu’elle a du également être touchée. Alors retour chez les médecins du sport qui m’accompagnent tout au long de l’année pour soigner tout ça et éviter au maximum les risques de récidive. En 2016 j’ai abonné au km100. En 2017 l’abandon est arrivé au km287. Si les deux fois l’abandon est lié à une blessure, j’ai le sentiment que mon corps et mon esprit apprennent progressivement à aller toujours plus loin. Cet apprentissage est stratégique dans l’ultra-trail. C’est long, c’est très dur … mais comme dans la vie il n’y a que le travail qui finit par payer. Je vais donc continuer à travailler dur et prendre le temps de partager cette aventure avec mes enfants, Lelio et Chiara, qui je l’espère, apprendront eux aussi à exploiter tout leur potentiel en repoussant leurs limites le plus loin possible dans les domaines qu’ils choisiront (sur le plan professionnel bien entendu mais également dans les domaines sportifs, artistiques ou encore associatifs).
J’ai énormément appris sur cette course. Ma règle du jeu qui est une règle de vie est simple et non négociable : pousser les limites physiques et mentales le plus loin possible, sans jamais les dépasser. C’était le deal avec ma femme et mes enfants. Ce deal a été respecté. La douleur était telle que mon esprit me lâchait. Cette dernière nuit dehors me mettait en danger, tout faux pas pouvant être fatal sur les cols que nous traversons.
Si j’avais un enseignement à partager avec vous sur ce Tor 2017, ce serait celui-ci : chercher à toujours mieux vous connaitre. Cela vous permettra de savoir ce que vous aimez / ce que vous voulez et ce que vous n’aimez pas / ce que vous ne voulez pas. Une fois que vous êtes en mesure de répondre à cette première question, travaillez sans relâche dans les domaines que vous aurez choisis d’entreprendre en cherchant en permanence à repousser vos limites afin d’exploiter votre potentiel qui est bien plus grand que ce que vous pensez et qui est certainement sous-estimé par les différents cercles professionnels ou amicaux dans lesquels vous êtes actifs.
Mieux repousser ses limites (dans quelque domaine que ce soit) est un processus long et itératif qui nécessite beaucoup d’efforts, de patience et de persévérance.
Merci à Mohamed El Khoulali qui pendant 5 jours et 5 nuits a fait mon assistance sur le Tor avec un professionnalisme extrême.
Merci à mes partenaires Message Business et le Groupe IGS pour leur confiance.
Merci à vous tous qui m’avez suivi et encouragé.
Rendez-vous sur de nouvelles courses, pour découvrir de nouveaux espaces et continuer à progresser.
Sportivement.

Plus de 220kms parcourus et plus de 20 000 mètres D+ (mis en ligne le 14/09/17)

thomas-legrain-tor-des-geants-2017-11
Dernières nouvelles de Thomas : il souffre depuis hier d’une tendinite de la cheville gauche qui le freine dans sa progression. Chaque pas est une épreuve. Au courage, au mental et en serrant les dents, il est reparti hier soir depuis la base de vie de Gressoney.
Merci pour vos encouragements.
Mohamed.
Merci à mes partenaires sur cette aventure : Message Business et le groupe IGS, et un grand merci à vous tous pour vos messages d’encouragement sur le Blog de l’Audace et sur les réseaux sociaux.

La mi-course est proche (mis en ligne le 13/09/17)

Donnas, KM 150. C’est un peu fatigué que j’arrive à la base de vie qui est à peu près à mi-course.
Il a fait très chaud, le corps souffre. Je profite de cette étape pour prendre un vrai repas consistant, de dormir un peu, de soigner les petits bobos et de masser les jambes tétanisées par l’accumulation de dénivelé.

Première journée et première nuit de course (mis en ligne le 11/09/17)

Dans un challenge comme celui-ci, il est important de ne négliger aucun détail et d’anticiper toutes les éventualités (protection du corps contre les frottements du sac à dos, chaussures et bâtons de rechange). Lors de mon arrivée à la base de vie de Valgrisenche vers minuit, j’ai dû changer mes chaussures (déchirées) et mes bâtons (cassés).
Une collation rapide, un changement de vêtements, une courte sieste et me revoilà reparti pour la nuit.

Derniers préparatifs (mis en ligne le 09/09/17)

Arrivée de Mohamed El Khoulali à Courmayeur. Fidèle collaborateur chez TL Conseil, il fera mon assistance sur les bases de vie.
Le sac de course est prêt et le sac avec les matériels de rechange a été remis à l’organisation pour être acheminé vers la première base de vie à Valgrisenche.
Avant le départ, mes remerciements pour mes partenaires sur cette aventure : Message Business et le groupe IGS.
Un grand merci à tous les amis qui m’ont mis des messages d’encouragement sur le Blog de l’Audace et sur les réseaux sociaux. Enfin, une pensée pour tous les auditeurs de la 64eme SNPD de l’IHEDN (en particulier ceux du C4).

Passage à Chamonix avant de rejoindre Courmayeur (mis en ligne le 08/09/17)

20160909_164404-(3)
Départ de Paris à 7h ce matin. 13h : je viens d’arriver à Chamonix. Je prends le temps d’admirer l’Aiguille du Midi avant de monter dans le bus qui va me conduire à Courmayeur. Des souvenirs plein la tête … en 2010 j’avais eu la chance de grimper au sommet du Mont-Blanc. Dans moins de deux jours maintenant je vais à nouveau me retrouver face à ces montagnes impressionnantes, en espérant qu’elles me réserveront un accueil bienveillant.

Parcours du Tor des Géants (mis en ligne le 05/09/17)

2017-08-22_112425
Téléchargez le parcours
Le parcours du Tor des Géants serpente le long des deux Hautes Routes de la Vallée d’Aoste, avec un départ et une arrivée à Courmayeur, dessinant un anneau de 336 kilomètres (200 milles), avec un dénivelé positif de 24.000 mètres, suivant tout d’abord la Haute Route n°2 en direction de la basse Vallée puis revenant sur la Haute Route n°1.

C’est décidé, j’y retourne (mis en ligne le 28/08/17)

TOR-cover
Malgré mon abandon sur blessure, le fait d’avoir pu courir les 100 premiers kilomètres du Tor des Géants en 2016 restera pour moi une expérience absolument magique. Cet ultra-trail me fascine, tellement l’objectif semble inatteignable. Impossible pour moi de ne pas retenter ma chance en 2017. J’y retourne.
Oser prendre le départ du Tor des géants c’est relever un défi sportif qui consiste à courir 330 kilomètres, à gravir 24.000 mètres de dénivelé positif et à en descendre autant (ce qui représente trois fois l’ascension et la descente de l’Everest en partant du niveau de la mer), tout ça sur une course non-stop de 150 heures.
Courir le Tor des géants c’est traverser en une seule course toutes les plus hautes montagnes d’Europe : le Mont Blanc, le Mont Rose, le Mont Cervin, les Grandes Murailles et la Dent d’Hérens, le Grand Combin, les Grandes Jorasses et le Grand Paradis … L’appellation « tour des géants » renvoie à ces plus hautes montagnes d’Europe. Ce sont eux les géants que les coureurs doivent défier …
Les dangers sont nombreux : l’altitude, les conditions météorologiques extrêmes (froid glacial, nuit, rafales de vent, pluie, grésil, tonnerre, foudre), des reliefs effrayants, un dénivelé inhumain, une privation de sommeil qui vous pousse à la limite de ce que peut supporter le corps humain, des hallucinations, … mais la récompense est au bout et elle est immense : le Tor des géants marque à vie celles et ceux qui réussissent à boucler la boucle et à revenir jusqu’à Courmayer.
Avant de vous lancer sur cette course, vous devez juste avoir subi un entrainement physique et psychologique à la hauteur du défi qui vous attend et avoir envie de ressentir un mélange d’étonnement, de colère, de peur, de désolation, de larmes et de joie. Ensuite il ne vous reste plus qu’une chose à faire : faire de votre mieux, sans chercher à imaginer ce qui va vous arriver, tellement l’inconnu est présent sur cette course.
Trois semaines avant le départ (10 septembre – 10h), je réalise ma propre introspection. Mes pensées sont remplies d’incertitude face à ce qui m’attend. Cette appréhension est tout à fait compréhensible, alors je l’accepte sans essayer de la vaincre. Elle renvoie à la dimension humaine, cette force toute relative qui consiste à aller au bout de soi-même et qui va être confrontée 150 heures durant à l’immensité d’une nature souvent hostile et toujours dominatrice.
Cet ultra-trail est trop long et trop difficile pour être une simple compétition. Il s’agit plutôt d’un incroyable voyage au cœur des plus grands sommets des Alpes, un voyage qui offre à chaque coureur une opportunité unique pour aller explorer ses limites. Prendre le départ du Tor, c’est chercher consciemment ou inconsciemment à sortir du monde dans lequel on vit afin de s’isoler au cœur de montagnes raides et magiques. C’est accepter d’être seul face à ses peurs les plus sombres : l’obscurité, le froid, la faim, l’énergie qui vous abandonne, …
Si je devais résumer le Tor en un mot je retiendrais le mot « douleur ». Je ressasse ce mot : douleur … chemin menant à la spiritualité.
Pour gérer cette douleur, ce qui est le plus présent chez tous les coureurs qui se lancent dans l’aventure, c’est le courage. Car si nous sommes certes faits de chair et d’os, nous sommes surtout dotés de cette force miraculeuse appelée courage.
A trois semaines du départ, je pense avoir la dose de courage nécessaire pour relever cet immense défi qu’est le Tor des géants. Sachant que je n’ai rien à perdre. Si je réussis ce sera formidable ; dans le cas contraire j’aurai appris !
En savoir plus :
Quelques conseils de Thomas Legrain.
Comment le sport inspire l’entreprise.
Le Tor des géants en images.
Partenaires de Thomas Legrain sur le Tor des Géants 2017 :

logo-message-business
logo-groupe-igs
logo-thomas-legrain-conseil
 
  • 5 168
  • 0
  • 18
A la conquête de mon Everest ! [DERNIÈRE MISE À JOUR LE 16/09/2017]

Ces articles peuvent également vous intéresser

Soyez audacieux, exprimez votre point de vue

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 commentaires

  • Jean-Pascal Cabrera, Sophrologue - Préparateur mental spécialiste du sommeil, du stress et de la performance

    Votre retour d’expérience confirme tout à fait ce que révèlent les études actuelles : le “fusible” de la douleur est éminemment cérébral.
    Les charges maximales de travail autorisées sont régies par des limites psychologiques.
    Il est très intéressant de constater qu’un “mental” de pleine conscience peut interagir avec un mental “non conscient” (tout comme l’inverse se produit également - cf. Lionel Naccache dans "Le nouvel inconscient" ). C’est dans ce cadre qu’effectivement, l’auto hypnose et la sophrologie sont des outils d’une étonnante efficacité pour la performance, et en particulier le contrôle des états de vigilance et de sommeil.
  • de Cabissole

    "On ne repousse pas ses limites, on les découvre".
    Il fallait la vivre pour la comprendre cette expression n'est-ce pas Thomas?
    Jean-Louis Etienne, médecin et explorateur français, l'a vécu lui aussi à plusieurs reprise et c'est en lui qu'elle s'est révélée.
    Un peu de folie, beaucoup d'envie, des tonnes de kilomètres d'entraînement et encore plus de volonté...Tu n'as rien lâché. Plus qu'une preuve de force, comme tu le dis si justement, une épreuve de mental.
    Bravo! Bravoooo ! Tu rentres dans nôtre légende ;o)
    Respect, admiration, rêve, détermination..merci de partager cette aventure avec nous!
    Laure
  • Isabelle GINESTET

    Hello Thomas,
    Bravo, la 3ème a été la bonne ! Totalement impressionnée.
  • Philippe Mathot

    Thomas,
    Le courage et la persévérance ont payé, sans doute aussi l’expérience.
    Très heureux pour toi.
    J’espère que tu prends quelques jours de repos pour panser tes plaies !
    Amitiés.
  • Alice Mignot, F-Iniciativas

    Thomas,
    Nous avons pleinement profité de cette belle aventure, sportivement bien sûr, en te soutenant jour après jour, mais aussi humainement. On a beaucoup appris via le Tor et entre nous ; vivre ça entre collègues c'est quand même assez extraordinaire !
    Bravo pour cet exploit en équipe certes mais ces jambes étaient bien à toi!
    Bonne reprise.
  • Nathalie Mauclair

    Thomas,
    Notre association (toi, les collaborateurs de F-Iniciativas et moi) a permis à chacun de trouver sa place et de vivre l’événement en fonction de lui même.
    Chacun s'est enrichi de l'autre.
    Milles merci pour cette semaine fabuleuse à tous niveaux.
    Bon retour dans la vie du quotidien en attendant de nouvelles aventures ...
  • Bruno Sottovia

    IMMENSE BRAVO Thomas pour cette victoire dans le Tor des Géants. Tu as géré ta course avec panache, à voir la mine que tu as à l'arrivée ! Chapeau bas ...
    Je suis vraiment très content pour toi. Savoure bien !
    A bientôt à Avoriaz.
  • Eric Coisne

    Enorme Thomas ! Bravo
  • Patrick Chasquarre

    Bravo,
    J’avais déjà entendu parler de cette course, mais la voilà dévoilée.
    Des choses à raconter au retour !!
    Bien à toi
  • Thomas Picard

    C’est vraiment impressionnant !
    Amitiés
  • Patrick Sigurdsson

    Bravooooooo !
    Persévérance, volonté, moral... Tu as tout cela.
  • Gwenola Chemin

    Bravo Thomas, quel défi !!
  • Laurent Arachtingi

    Bonjour Thomas,
    Bravo ! Tu es un véritable champion.
    Au plaisir de te voir dès ton retour.
  • Jacques-Joseph Orvoen

    Thomas, bravo !
  • Guy Aurenche

    Bravo Thomas ,
    Bravo pour la persévérance … et l’important c’est de participer…. et bravo pour cette philosophie de l’échec , et sa fécondité.
    Personnellement je me suis lancé dans une autre course : la rédaction d’un nouveau livre sur les droits de l’homme à l’occasion des 70 ans de la Déclaration universelle du 10.déc. 1948.
    Sortie en novembre.
  • Christian Cambier

    Magnifique !
  • Bérengère MARGARITELLI

    Félicitations pour cette aventure !
  • Pascal Lorne

    Bravo mec !
  • Thierry Martinez

    Bravo Thomas,
    Amitié sincère.
  • Frédéric Léger

    Impressionnant Thomas !
    Amicalement,
  • Jean-Christophe BEAUX

    Oh mon cher Thomas, tu as tout mon soutien et toute mon admiration !
    A très bientôt,
  • Nicole S. GUEDJ

    Bonne chance mon cher Thomas ! Je suis impressionnée, admirative et bluffée .
    Il faudra que tu me racontes cette incroyable aventure.
  • Patrick Boukobza

    Thomas,
    J’ai regardé l’article sur le Tor des Géants. Tu es un monstre physique et mental. Je suis un rigolo à côté de toi mais je te comprends parfaitement et suis en phase avec tes conclusions entre le sport et le boulot, à faire rentrer dans toutes les têtes ...
    Bon courage et bonne récupération.
  • Guillaume Sauvé

    Grand grand bravo.
    En plus tu as l'air en forme sur la photo finish !
    A très bientôt pour que tu nous racontes cela.
  • Alexis Majnoni D'intignano

    Chapeau bas !
    Très admiratif !
  • Bernard Devert

    Thomas,
    Je suis ta course, via ton blog. De l’audace, tu n’en manques pas.
    Bravo et amitié.
  • Caroline Cousin

    Allez Thomas, mètre après mètre, instant après instant, tu avances, tu es proche de réussir.
    Nous en percevons tout les petits détails accumulés ... tu es en état de le faire !!!
    Desserre l'étreinte de la souffrance, elle te traverse mais elle n'est pas toi ...
    Bravo pour tout !!
  • Pascal Picavet, 64ème SNPD de l'IHEDN

    Fabuleux, bravo pour ta ténacité !
  • Marie-Laure Buisson, 64ème SNPD IHEDN

    Extraordinaire ! Rien qu’en y pensant, j’ai déjà des crampes ...
  • Baptiste Dulac

    Hello Thomas. J'ai suivi vos exploits toute cette semaine, un grand bravo à vous d'avoir terminé cette course, la troisième était la bonne, c'est vraiment impressionnant ! Reposez-vous bien ;-)
  • Louis Marie Onillon

    Bonjour, c’est fantastique ! Certain de votre réussite le champagne était au frais depuis le départ. Nous avons eu le plaisir de vous côtoyer 3 étés. Vous resterez un exemple pour nous. Ne jamais renoncer. Vous pouvez encourager ceux qui ne sont pas encore arrivés et vous pouvez expliquer à ceux qui ont abandonné qu’ils seront plus forts l’année prochaine.
    Bravo, bravo, bravo .................. soyez fier.
    Bonjour à vous quatre.
  • Marc Bonjour

    BRAVISSIMO cher Thomas pour ton arrivée triomphale en 145 heures, nous sommes très fiers de toi !!! Tu constitues pour nous un magnifique exemple de persévérance...avant notre départ dans un mois à La Diagonale des Fous !!! ... Bien sportivement.
  • Rodrigue Flahaut, 64ème SNPD de l’IHEDN, C4

    Bravo mon Toto ! Le C4 compte en son sein un héros supplémentaire !!!
  • Benoît

    Finisher!
    Quel bel accomplissement et quelle fierté ce doit être. Merci de nous avoir permis de suivre cette aventure, au travers du blog, des photos postées et du Tor Live dont je n'ai pas décroché depuis 48h. Très heureux pour toi que cette édition soit la bonne, et très très impressionné par cette performance. Respect !
  • Legrain Dominique

    Kolosal… ! On t'embrasse.
  • Michel Quoniam

    Bonsoir Thomas, c'est la dernière nuit, les dernières heures avant de sceller définitivement ta victoire contre toi-même. Je n'ai pas de mots assez fort pour décrire ce que tu réalises. Ta démonstration de courage et d'abnégation sont un exemple pour nous tous. Ton exploit et ta détermination m'inspirent le plus grand respect. Cette citation résume parfaitement ta performance : “Winning doesn’t always mean being first. Winning means you’re doing better than you’ve ever done before.”
  • Laurent D

    Énorme, quelle magnifique équipe avec un leader exemplaire, très fort! ... quelle audace.
    Tu vas y arrivé, tu y es presque, tiens bon. Excellent final, BRAVO
  • Elvire

    C'est fascinant et terrifiant !!! Tu y es presque Thomas ! Go for it!!
  • Mohamed

    Thomas,
    Pour avoir été avec vous sur l'édition 2017 du Tor, je ne peux être qu'admiratif devant tant de courage, de détermination et de force mentale. Etre conscient de l'immense difficulté du défi, mais ne se poser aucune question et y retourner.
    un seul mot : RESPECT
    Vous êtes en ce moment précis dans la partie du parcours (Ollomont au km 280) qui vous a vu vous arrêter l'année dernière. Je me souviens de votre regard lorsque nous étions sur le finish à Courmayeur en disant que c'était pas passé très loin. Cette année, vous ne vous arrêterez pas, ou du moins pas avant Courmayeur et sa ligne d'arrivée.
    A fond derrière vous pour cette dernière partie, je veux que vous gardiez le sac cette fois-ci :-)
  • Amélie Oudéa

    Thomas je pense très régulièrement à toi et à ton courage - je suis très heureuse et admirative de voir sur le suivi live que tu es « in race » - et que tu as franchi plus d'étapes qu’il ne t'en reste.
    Tu vas faire notre fierté
  • Benoît

    Go, Thomas, go. C'est Géant !
  • caroline

    Tu aimes que ce TOR offre une difficulté énorme, et tous les petits détails accumulés, qui nous parviennent sur ta performance, montrent que tu es en état de réussir.
    Comme c'est intéressant de te suivre, comme c'est intéressant d'exister !!
    Bravo Thomas !!
  • Nicolas Bertrand

    Salut Thomas. Le chemin que tu as déjà parcouru bouleverse l'entendement du commun des mortels. Je te souhaite une fin de course à la hauteur de tes espoirs et de tes attentes. Nicolas
  • villa

    ALLLLLEEZZZZZ !
    Grosses pensées dans ces magnifiques efforts !!
  • Benoît

    Allez Thomas ! Ce que tu vis est Géant ! Toutes mes pensées t'accompagne.
    Benoît F
  • soubelet

    Go, Thomas, Go !
    Nous sommes nombreux avec toi
    Bertrand
  • Michel Quoniam

    Salut Thomas, te voilà à moitié course, tu viens de passer la barrière psychologique majeure même s'il va falloir te battre contre toi-même pour cette seconde partie. Cette fois tu vas la finir ; l'expérience et ta détermination vont faire la différence, et comme disait Winston : “Never give up on something that you can’t go a day without thinking about.” C'est tout toi !!! On t'accompagne par nos pensées.
  • Patricia

    Bravo Thomas, on te suit à chaque instant.
    Tu peux y arriver.
    Sois confiant
  • Guillou

    Allez Thomas, allez Thomas, allez Thomas, tout plein d'ondes positives pour aller jusqu'au bout !!!
    Cette année tu as tous les atouts de ton côté, il faut y arriver, l'effort c'est génial, la réussite aussi :-)))
    Et vivement ton retour, en pleine forme, que tu puisses nous raconter cette aventure extraordinaire
    MC
  • Nicole Mayette

    Bravo pour ta persévérance, Thomas, pour ta volonté, pour ton inconditionnelle passion à te dépasser.
    Ton enthousiasme à te confronter à des conditions si rudes, pendant tant de temps, fait toute mon admiration.
    J'aimerai être un chamois pour te suivre et t'encourager!
    Je t'embrasse
    Nicole
  • Pascale LAVERRIÈRE

    Bonjour Thomas,
    Je vous souhaite toute l’énergie positive nécessaire pour réussir ce challenge extraordinaire …
  • Esther FISCHBACH

    Je te souhaite bon courage Thomas !! Je ne sais pas comment tu fais... Bravo !!
  • Azoulay

    Tu vas réussir quelque chose de grand mon Ami.
    On pense tous à toi :)
    Irène, Emma, Eliot, Lisa & Gilles
  • Oriez

    Bel exemple de volonté, ténacité et humilité.
    En participant tu as deja gagné.
    Amitiés
    Philippe
  • Dutruy

    Bravo encore Thomas pour cet engagement total, quelle audace !
    Excellente aventure dans cet environnement aussi hostile que merveilleux... Je suis à fond avec toi dans ton effort!
  • Fabrice Parmentier Lesage

    "le succès ne dure pas,
    l'échec ne tue pas,
    seul importe d'avancer..."
    Bien à Toi Thomas : respect et encouragements de ma part.
    Fabrice
  • Vincent Fournout

    Bravo Thomas,
    je te trouvais un peu silencieux ces dernières semaines et donc voila Tor again !
    Plein de pensées pour toi car c'est vraiment très inspirant et merci à la belle équipe autour de toi.
  • Jean-michel PERRENOT

    Cher Thomas,
    Le marathonien que je fus t’adresse tous les meilleurs encouragements et pensées toniques pour cet exploit quelque peu fou quand même !
    Tout est dans la tête mais aussi dans les jambes.
    Encore une fois mes bonnes ondes t’accompagnent.
  • Michel Quoniam

    Salut Thomas, 10h de course et la 1ère nuit qui commence, juste un échauffement vu l'amplitude de ton phénoménal défi !
    J'espère que tout se déroule comme prévu.
    Toute mon admiration t'accompagne.
    Tu es un exemple pour nous tous.
    Cette fois c'est la bonne, c'est statistiquement établi.
    Michel.
  • Legrain Thibaut

    Bonne course. On suivra chaque jour ton avancement.
  • Patricia

    On est de tout cœur avec toi Thomas
    On va te suivre
    Courage et bravo
  • Erik Gendre-Ruel

    Bonjour Thomas,
    Une belle aventure et de tout cœur avec toi.
    Pour un moment d'exception.
    Bien à toi.
  • Fabienne Bothy-Chesneau

    Bravissimo Thomas ! Quel défi ! Je te souhaite de réussir un peu plus chaque année et j’espère que ton dépassement te rend plus fort. Best.
  • Pierre Monzani

    Bravo cher Thomas.
    Que les dieux de la course soit avec vous.
    Amitiés.
  • Martial Fabre

    Salut Thomas,
    On pense bien à toi.
    Bon courage et puis merde pour ta réussite ?????????
    Dans la vie, il n'y a pas d'échec, il n'y a que des leçons à tirer pour la suite.
    Amitiés.
  • Yvon Breton

    Tous mes vœux de succès mon cher Thomas.
    Amitiés et à bientôt.
  • Roger Belot

    Allez Thomas ! Soyez GÉANT !
  • David

    Vas y Thomas!
    La persévérance paie toujours !
    Tu iras au bout du Tor
    Amitiés
    Luc
  • Bernard Devert

    Cher Thomas,
    Bravo et merci pour ton énergie stimulante.
    Je te sais gré de m’avoir partagé cette géante aventure.
    Ta participation fait de toi déjà un géant.
    Amitié.
  • Irene

    On y croit Thomas.
    You can do it!
  • Pereira Amorim

    Allez jusqu'au bout M. Legrain.
    Avec force et détermination vous pouvez y arriver.
  • Laurence

    Persévérance est ton maître mot alors cette fois encore.
    Thomas il faut y croire, je suis de tout cœur avec toi.
  • Parise-Heideiger

    Mon cher Thomas,
    Que ton audace te mène là où tu souhaites aller ...c’est à dire jusqu’au bout...
    bravo pour ton courage et ta force!
    De l’énergie et des encouragements et surtout du plaisir dans cette course au delà des souffrances....
    Très Fière de toi!
    Bises
  • Amélie OUDÉA CASTERA

    C’est fascinant, admirable. Je vais beaucoup penser à toi Thomas. Cette fois va être la bonne.
  • Azoulay

    Ce que tu vas faire est exceptionnel.
    Amitiés.
    Gilles
  • Alain CLOCHE

    "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage"
    Avec toi,
    Amitiés
    Alain
  • Agnès BRICARD

    "Quand on veut constamment, on réussit forcément !"
    De tout cœur avec toi Cher Thomas
    Amicalement,
    Agnès
  • laubier

    Derrière toi mon Thomas !!
    Force et honneur
  • Pierre Lapègue et Mélanie Audier

    Allez Thomas, on croise les doigts, cette année est la bonne !!!
    Tes deux podologues sont avec toi.
    Avec l'assistance de Nathalie Mauclair, on est sûr que tu vas y arriver.
  • PELLAN PONCET

    Bonjour,
    Vos articles m’intéressent, au regard de la philosophie de notre Cabinet et des valeurs portées.
    Merci de me compter parmi vos lecteurs inspirés / inspirateurs.
    Nadège PELLAN PONCET
  • Pauline TARDIF

    Outre le sommeil, il y a d'autres règles fondamentales à respecter pour pouvoir progresser et atteindre ses objectifs !
    Pour réussir, il faut prendre soin de soi, bien manger, bien dormir mais aussi s'imposer des étapes à franchir et des objectifs à atteindre.
    Quelques facteurs clés de succès :
    - Bien se connaître soi-même et avoir confiance en soi,
    - Bien évaluer ses compétences,
    - Bien se préparer en amont d'un défi en visualisant le programmes ou le parcours,
    - Rester motivé en ayant uniquement des pensées positives et en évinçant toute pensée négative,
    - Savoir se concentrer,
    - Partager avec d'autres ses expériences et ses défis,
    - Se préparer en groupe afin de pouvoir échanger des bonnes pratiques,
    - Accepter les commentaires et les critiques des autres pour progresser,
    - Parler de ce qu'on souhaite réaliser, de ses doutes et de ses ressentis, de ses forces et de ses faiblesses,
    - Valoriser ses échecs à travers l'expérience et les enseignements que l'on peut en retirer,
    Et surtout, aller de l'avant, surmonter ses peurs, et avoir de l'Audace !
    Travailler en groupe: organiser des séances de travail en groupe est un bon moyen d'échanger sur les bonnes pratiques, de trouver de nouvelles clefs, de mesurer la qualité de ses efforts. Le retour des autres sur vous-même peut être précieux pour progresser ...
    Parlez de ce que vous venez de faire, communiquez sur vos doutes et vos ressentis, vos faiblesses et vos réussites
    Valorisez vos échecs : ne pas négliger ses erreurs !
    Ne pas prévoir de séances de travail trop ambitieuses, ce serait au risque de ne pas atteindre l'objectif fixé !
    Et surtout, avoir confiance en ses propres ressources !
    Et surtout, allez de l'avant, surmontez vos peurs, et ayez de l'Audace, vous y arriverez !
  • Dugast

    Devenir plus endurant en sport, ou plus performant au travail, c'est travailler plus, plus dur et de façon plus eficiente.
    C'est aussi connaître les bonnes astuces qui feront progresser !
    Progresser, c'est :
    Etre plus régulier dans ses efforts, être focus sur son sujet, faire et refaire jusqu'à l'atteinte du résultat souhaité, établir un programme à long terme et s'y tenir en franchissant chacunes des étapes, définir quelquesétapes claires et précises avec des dates butoires, varier les plaisirs et diversifier ses actions, savoir écouter son corps, en maintenant ou non une intensité de travail elevée, en le sollicitant plus ou moins selon les réponses offertes. C'est forcer quand c'est possible.
    En somme, fournir de gros efforts, cela s'apprend, cela se travaille ...
  • london immobilier

    Bonjour et un TRÈS GRAND BRAVO THOMAS,
    hier soir et ce matin nous partagions deux sentiments, inquiétude sur votre état de santé et tellement déçus pour vous.
    Mais en lisant votre message nous sommes rassurés même si le pépin physique est pas top, mais le sport c'est aussi écouter son corps et le respecter.
    BRAVO POUR VOTRE COURAGE, VOTRE ENDURANCE ET VOTRE FORCE D'ESPRIT.
    c'est une nouvelle et belle leçon de vie.
    QUEL EXPLOIT !!!!!!!
    Ravi de vous revoir sur VERSAILLES
    Encore bravo TROP FORT :)
    Carole Théo
  • Costa

    Thomas, bravo pour ta performance. Nous espérons que ta blessure n'est pas trop grave. A très bientôt pour que tu nous raconte cette aventure. Jamais deux sans trois ?
    Bises.
    Patricia et Denis
  • sandrine WEHRLI

    Thomas je t'envoie plein de forces et de bisous
    you're the best
  • costa

    Bientôt fini Thomas. Accroche toi.
    Nous sommes toujours avec toi.
    On t'embrasse.
    Patricia et Denis
  • london immobilier

    Allez Thomas nous sommes toujours avec vous ...
    Bravo continuez ...
    C’est TOP ce que vous réalisez.
    Allez on se voit dimanche à Versailles pour un décrassage autour du château :-)
    A bientôt pour des news.
    Carole et Théo, London Immobilier
  • costa

    Nous sommes toujours aussi admiratifs.
    Avec toi jusqu'à l'arrivée et après.
    Bises
    Patricia et Denis
  • london immobilier

    Thomas bonjour
    nous suivons chaque jour pas à pas votre exploit
    nous sommes avec vous continuez à nous faire rêver
    c'est pas une ballade de tout repos....
    Quel exploit :)
    prenez soin de vous
    votre chemin est beau
    Carole Théo
  • Esprcieux

    Bravo Thomas... tu nous montres ce qu'est la persévérance une fois de plus !
  • Costa

    Toujours avec toi. La tête est toujours solide.
    Bel exemple de volonté.
    Bises
    Patricia et Denis
  • costa

    Nous sommes de tout cœur avec toi. Et admiratifs.
    Bises
    Patricia et Denis
  • frederic Bouté

    Bon courage Thomas !
    Amitiés du Chili :)
  • Legrain Thibaut

    Armand m'a demandé en combien d'étapes allait se dérouler la course.
    Il essaye de calculer combien il lui faudra de dimanches pour arriver à la distance du Tor des Géants sachant qu'il fait un footing de 7 kms chaque dimanche.
    On pense bien à toi et on va suivre la course sur le site et sur ton blog.
    Thibaut, Audrey, Louis , Armand et Nine
  • Alain Giudicelli

    Vas y Thomas, cette année tu es prêt, et "quand le disciple est prêt, le maître apparaît" :)
    A bientôt pour fêter ce nouveau voyage intérieur.
  • CLEMENT DUGAST

    "Le vrai courage, c'est celui de trois heures du matin." Napoléon Bonaparte
    Tu l'as le vrai courage !
    Respect
    Merveilleux Tor 2017
  • BONJOUR

    "Notre" Thomas LEGRAIN va réussir le Tor des Géants en s'appuyant notamment sur le second principe hyper efficace de René DESCARTES = "diviser chacune des difficultés que j'examinerai, en autant de parcelles qu'il se pourrait, et qu'il serait requis pour mieux les résoudre".
    En divisant mentalement chacune des étapes, il parviendra jusqu'au bout !!! Courage, Thomas, nous sommes tous avec toi !
    Marc
    DESCARTES
    Les 4 principes
    ... J'aurais assez des quatre suivants, pourvu que je prisse une ferme et constante résolution de ne manquer pas une seule fois à les observer...
    EVIDENCE RATIONNELLE
    N'admettre pour vrai que ce que l'on sait de toute évidence, être tel, c'est à dire n'admettre que des faits, définis par une mesure.
    De ne recevoir jamais aucune chose pour vraie, que je ne la connusse évidemment être telle, c'est à dire, d'éviter soigneusement la précipitation et la prévention, et de ne comprendre rien de plus en mes jugements, que ce qui se présenterait si clairement et si distinctement à mon esprit, que je n'eusse aucune occasion de le mettre en doute, seule les idées claires ont cette qualité.
    ANALYSE
    Décomposer les difficultés en autant de parcelles qu'il se peut pour mieux les résoudre.
    De diviser chacune des difficultés que j'examinerais, en autant de parcelles qu'il se pourrait, et qu'il serait requis pour mieux les résoudre.
    DENOMBREMENT
    Contrôle de l'analyse, faire des recoupements tels que l'on soit assuré de ne rien omettre.
    De conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus aisés à connaître, pour monter peu à peu, comme par degrés, jusqu'à la connaissance des plus composés, et supposant même de l'ordre entre ceux qui ne se précèdent point naturellement les uns les autres.
    SYNTHESE
    Conduire par ordre les pensées, en partant du simple, et en remontant au composé.
    De faire partout des dénombrements si entiers, et des revues si générales, que je fusse assuré de ne rien omettre.
  • Mohamed

    "La rivière perce le rocher non pas par sa force mais par sa persévérance". Votre ténacité, votre persévérance et votre mental, vont je l'espère cette année vous emmener jusqu'à l'arrivée. Rendez-vous au KM 330 !!!
  • Dan KH

    Le sport c’est la santé! Gagner, c’est persévérer et se dépasser en ayant confiance en soi. Nous savons que vous allez y mettre tout votre potentiel et votre cœur ! Bon courage à vous !
    Et on termine sur une bonne citation :
    "Si vous ne courrez pas après ce que vous voulez, vous ne l’aurez jamais. Si vous ne demandez pas, la réponse sera toujours non. Si vous ne faites pas un pas en avant, vous restez toujours au même endroit." - Nora Roberts
  • Message Business

    Message Business a l'immense privilège de soutenir Thomas Legrain pour l'édition 2017 du Tor des géants. Soutenir Thomas est une évidence car ce brillant entrepreneur a été un des premiers partenaires Message Business. Pour nos 10 ans, c'est l'occasion de montrer notre engagement car l'ultra-trail alliant la performance individuelle, le travail collectif d'une équipe et le soutien de la communauté résonne pleinement avec les valeurs de Message Business <a href="https://www.message-business.com/message-business/lentreprise/nos-valeurs/" target="_blank" rel="nofollow noopener noreferrer">https://www.message-business.com/message-business/lentreprise/nos-valeurs/</a>. Nous souhaitons à Thomas une bonne préparation finale et une course qui sera à la hauteur de son ambition.
  • David

    Bravo quand même pour avoir pris le départ et ces 100 km.
    L'abandon fait aussi partie du voyage et est toujours riche d'enseignements.
    On a dû se croiser à l'hôtel Berthod.
    Au plaisir sur une prochaine édition, car s'il y a au moins un point commun entre les non finishers et les finishers sur le TOR, c'est que nous sommes tous pressés d'y revenir.
    Alors à 2017 peut être ou sur une autre.
    PS : dans le même registre, sur Kikourou, quelques grands malades ont l'air tentés par une Grande Traversée des Alpes
  • Joseph

    Félicitations tout de même, je ne connaissais pas cette course, ça à l'air assez impressionnant au niveau du dénivelé à parcourir!
    En tombant sur votre site, de premier abord j'ai cru que vous aviez créé un site sur l'actu du sel de Bretagne, ville que je connais bien :)
  • Mazet

    Bravo Thomas... Il y en aura d'autres... Au plaisir de te voir sur une prochaine course
  • Marie

    L'initiative d'une vie! Bravo à vous.
    On vous retrouve dans 10 jours pour vous féliciter d'être arrivé au bout. Bonne course!
  • Matthias

    C'est bien connu : le sport forge le caractère. Goût du dépassement et état d'esprit combatif accentués par la pratique sportive sont bénéfiques pour toute entreprise. Une excellente raison de plus de valoriser son activité physique dans son CV !
Translate